Mon stage de formation SEO chez EducaRef : les nettoyeurs de tombes

Mon stage de formation SEO chez EducaRef : les nettoyeurs de tombes

Je suis Benjamin Vermeulen, étudiant en web-marketing qui n’y connaissait rien en référencement il y a deux semaines. Depuis, j’ai fait un stage chez EducaRef et je suis devenu un fervent partisan du SEO.

Laissez-moi vous raconter comment tout cela est arrivé ! 🙂

Comment j’ai découvert le référencement

Tout a commencé par un stage que j’ai effectué à la Pépinière d’entreprises de Beauvais pour terminer mon année universitaire. C’est une structure qui rassemble des nouvelles entreprises et qui propose de booster les jeunes entrepreneurs dans leurs démarches.

Pépinière d'entreprises de Beauvais
Pépinière d’entreprises de Beauvais

C’est dans cet espace de travail où la productivité rime avec convivialité que j’ai eu la chance de rencontrer et d’échanger avec des créateurs, notamment avec François Tréca, le dirigeant de l’entreprise EducaRef !

Motivé par une poursuite d’étude dans le marketing digital, j’ai tout de suite été intrigué par son activité de consultant en référencement. Le SEO est une composante du web-marketing et la maîtrise de cette compétence sera pour moi un plus dans ma future recherche d’emploi.

Au cours du mois de mai, j’ai participé à un des cafés-web où François propose une initiation gratuite aux bases du référencement naturel sur Google. Cela a renforcé mon intérêt pour ce domaine.

jetais-laC’est pourquoi je suis allé voir François et je lui ai demandé un stage pour en apprendre davantage ! 😎

Certes, tous les chemins mènent à Rome, mais le mien s’est arrêté chez EducaRef !

C’est sans connaissance dans le domaine, mais heureux de pouvoir apprendre, que j’ai débuté ce stage 🙂

Quoi de mieux qu’un projet bien glauque pour démarrer ma carrière dans le référencement ?

Et oui, j’aurais pu travailler sur  des mots clés qui donnent envie de se lever tous les matins. Des mots liés aux hobbies de tous jeunes adultes qui se respectent comme la vente de jeux vidéos, le milieu de l’e-sport, le basket, etc …

Mais rien de cela n’est arrivé. On m’a attribué le pire thème qu’un SEO apprenti pouvait avoir : le nettoyage de pierres tombales ! :mrgreen:

Mon stage sur le nettoyage de tombes
Mon stage sur le nettoyage de tombes

Vous ne rêvez pas, j’ai bien parlé de tombes et je vous rassure à l’heure où j’écris ces lignes on est loin d’Halloween ! Quoi de mieux pour apprendre que de faire du référencement sur les monuments funéraires ?

Ajoutez à cela une visite dans les cimetières pour alimenter mes futurs sites en photos et le climat Picard apocalyptique et vous aurez la recette du stage le plus glauque de l’année ! 😯

Météo dans les cimetières picards
Météo de la Picardie…

En deux semaines je suis devenu un véritable professionnel du secteur au point où en un coup d’œil je sais différencier une tombe en marbre d’une tombe en granit, c’est pour dire !

L’objet du référencement me prédisposait à une éventuelle dépression ! Pour autant, l’aventure fût captivante.

Un thème difficile en soit mais un véritable challenge avec un enjeux professionnel. Rien de telle pour comprendre les ficelles du métier de référenceur et s’entraîner à utiliser les outils qui me permettront de dominer ce marché sur Google. Mouahahahaha 😈

Je suis devenu webmaster en 24 heures !

Livraison expressJe me souviens encore quand François m’a dit « 24 h pour créer un site c’est bien trop long !« .

Sur le coup je me suis dit qu’il me serait impossible de créer un site aussi rapidement et je pensais qu’il ironisait.

J’ai donc commencé à réaliser mon premier site sur wordpress.com  (cliquez ici pour le découvrir). Au final j’ai été plutôt rapide (une journée et demi) alors que je ne m’en croyais pas capable ! Comme quoi, même avec un thème morbide, on peut être inspiré 😉

En réalisant ce site dans le temps imparti , j’ai ressenti une véritable satisfaction personnelle. On est toujours fier de soi quand on arrive au résultat escompté.

J’étais déjà mûr pour tomber dans le côté obscur du SEO, d’ailleurs j’ai conçu un deuxième site dans la foulée !

J’ai donc continué à exercer mes talents d’apprenti webmaster avec la création d’un deuxième blog satellite sur Eklablog (cliquez ici pour le voir).

Ces créations, avec l’aide de François, m’ont permis d’appréhender les codes à insérer sur une page web pour me faire comprendre par le robot de Google.

Alors que ma conversion en tant que Dark SEO se faisait ressentir à travers la création de blogs satellites, celle-ci a atteint son apogée  lorsque j’ai débuté le spinning et le netlinking ! 😈

Le spinning ou l’art de générer du texte en masse

Au début je prenais un certain plaisir à rédiger de beaux textes, avec de belles phrases pour remplir mes sites d’un contenu pertinent et plein de bon sens !

Jusqu’au moment où François m’a dit : « Désolé, mais tes textes ne seront pas lus par des humains mais seulement par des robots, inutile de faire de jolies choses 😉 » !

Il m’a alors montré comment fonctionne le spinning, c’est à dire l’art de générer rapidement des dizaines de variations d’un même texte. J’étais heureux de découvrir cette technique qui me permettait d’alimenter plus facilement mes sites sur le nettoyage de  pierres tombales 🙂

L’exercice du spin est très intéressant car il oblige à une réelle gymnastique intellectuelle.

L’art complexe du netlinking

Quand François m’a expliqué les bases du netlinking (à savoir obtenir des liens de la part d’autres sites), ma réaction à été de dire  » Ah c’est tout bête, rien de plus facile que de laisser un commentaire de blog en y insérant un lien ».

C’est donc confiant que j’ai commencé à chercher des liens.

Rien de tel pour commencer facilement que de faire appel à ces amis qui disposent d’un site ! Il a été difficile d’expliquer à mon ami, qui détient un site sur les mangas, l’intérêt qu’il avait à insérer des liens vers mes blogs sur le nettoyage de tombes… Mais après une rude négociation, autrement dit avec la promesse d’une future consommation alcoolique à mes frais, celui-ci a accepté !

J’avais mes premiers liens !

 

Heureux de cette avancée, c’est motivé que je suis parti  à la recherche de  blogs sur lesquels rédiger des commentaires avec un lien. Cela me paraissait assez simple, j’avais tout faux. Naïveté quand tu nous tiens !

J’ai commencé en insérant un commentaire avec l’adresse mail  » contact@tamere.com », j’étais fiché comme parasite…

Nouvelle tentative en me dirigeant vers des blogs aux thématiques plutôt web-marketing. J’ai sauté de joie lorsque j’ai su qu’un de mes commentaires avait été accepté par un modérateur. Je cours prévenir mon « boss » de cet exploit et je file lui montrer mon commentaire. Comment vous expliquer la tête que j’ai eu lorsque je me suis rendu compte que le lien que j’ai finement caché dans le commentaire avait été supprimé par la modération ! Échec total 😥

L’exercice du netlinking se trouvait être au final plus difficile que je l’aurais imaginé !

Bref, j’ai fait un stage chez EducaRef

Ce stage à été pour moi une véritable réussite. J’ai été ravi d’en apprendre davantage sur les stratégies qui conduisent au bon référencement d’un site.

En plus de ça, tout le monde rêve d’effectuer un stage dans une bonne ambiance où bonne humeur et rigolage sont en rendez-vous. Vous ajoutez à cela des entrepreneurs adorables et pédagogues : vous êtes chez EducaRef 8)

François m’a clairement motivé à continuer mon entraînement dans le référencement. C’est pourquoi dès la fin de ce stage je vais me lancer à la conquête d’une thématique sur le moteur de recherche devenu mon meilleur ami Google!

Je suis fier d’appartenir désormais  à la communauté SEO !

Faites attention chers référenceurs car un nouvel adepte du SEO arrive sur votre territoire !

Le SEO, un jeu multijoueurs en ligne

D’une certaine manière je retrouve dans le référencement une âme de joueur.

Multicolor Gamification Strategy on Dark Brickwall. Doodle Style.Je m’explique : le référencement est pour moi un véritable jeu de stratégie auquel je prend plaisir à participer. Tu places tes pions sur la toile informatique, tu réfléchis et appliques une stratégie pour offrir à tes sites de la visibilité sur Google et tu finis par gagner avec fierté la partie en atteignant l’objectif, celui de dominer la thématique choisie (ou pas… :roll:).

Je cherche un contrat de professionnalisation en alternance

La maîtrise des bases du référencement naturel est pour moi une véritable force. Comme je souhaite poursuivre mes études en direction du marketing digital, il est indispensable d’avoir des connaissances sur le sujet.

Ce que je souhaite, au cours de mon avenir professionnel, avoir la chance de me lever tous les matins avec l’envie d’aller travailler, tout en m’épanouissant 🙂

Je viens d’intégrer IDRAC business  school d’Amiens pour ma troisième année de licence. Si vous avez besoin d’un alternant en marketing ou en web-marketing. Je suis mobile de Paris jusqu’à Lille en passant par Amiens… N’hésitez pas à me contacter : vermeulen.benjamin@outlook.com

A bientôt ! 🙂

5 Replies to “Mon stage de formation SEO chez EducaRef : les nettoyeurs de tombes”

  1. Merci Benjamin pour ton passage chez nous et ce gentil article 🙂
    J’espère que tu vas trouver rapidement un contrat d’alternance.

    Pour ceux qui seraient intéressés par son profil :
    Benjamin est travailleur, sérieux et appliqué. Il connaît les bases du référencement naturel et il les a appliqué durant deux semaines avec moi.
    Il ne demande qu’à progresser.
    Je vous le recommande vivement.

  2. Je te félicite et te souhaite de réussir dans la voie sur laquelle tu t’engages.
    Des stagiaires aussi motivés et professionnels se font rares !
    Je félicite également Educaref pour son implication auprès des jeunes désireux d’être formé, la transmission du savoir est cruciale au sein de notre société !

    J’ai eu l’occasion de travailler avec Benjamin à travers un projet d’accompagnement de créateurs d’entreprises. Motivé, dynamique, créatif et Hard worker, ce fut un réel plaisir de collaborer avec lui.

    Si vous cherchez un alternant, ne passez pas à côté, vous pourriez vous en vouloir.

  3. Parcours très sympa avec une expérience qui a du mérite: bravo ! J’aime bien l’analogie avec les jeux de stratégies.
    Pour les personnes attirées par le profil de Benjamin, j’ajoute qu’il offre les croissants à son arrivée: c’est toujours un plus 😉
    A bientôt Benjamin,
    Nicolas

  4. Un article agréable à lire et avec un bon tutoriel pour bien débuter dans le référencement.
    Il reste plus qu’à entamer de nouvelles stratégies et te forger un nom dans le game du SEO, sur ce bon courage afin de dépasser ton maître.

  5. J’ai aussi eu Benjamin en stage Marketing chez Transdev… mais je n’ai pas eu les croissants ! Par contre sérieux, fiabilité et créativité étaient au RDV ! Je le recommande.

Lire les articles précédents :
Déjà 3 ans de Café-Web :-)
Déjà 3 ans de Café-Web :-)Les cafés-web ont déjà 3 ans !

Il y a 3 ans, j'ai donné mon premier café-web, un rendez-vous hebdomadaire tout simple sur le référencement naturel. L'objectif...

Fermer